Actualité

« Je suis l’énergie vendéenne »

« Je suis l’énergie vendéenne »

Aujourd’hui en Vendée, des acteurs se mobilisent pour la transition énergétique par des actions simples comme de grande envergure. Des personnes célèbres comme de parfaits inconnu(e)s, des femmes et des hommes qui explorent le changement avec des initiatives pionnières, innovantes et bien souvent simples. Ces ambassadeurs nous dévoilent les actions mises en place, chacun à son échelle et lancent ce message fort : Je suis l'énergie vendéenne. La Communauté de communes du Pays de Chantonnay s’associe à cette campagne réalisée par le SyDEV, en partenariat avec le Conseil Départemental de la Vendée. Il s’agit d’une campagne de sensibilisation du grand public à la mise en œuvre de la transition énergétique. Elle est visible dans toute la Vendée : sur les panneaux d'affichage publicitaire, dans de nombreux cinémas, sur TV Vendée, sur les réseaux sociaux et sur un site internet spécialement créé : jesuislenergievendeenne.fr Tout auteur d'une initiative exemplaire dans le domaine des économies d'énergie, du développement des énergies renouvelables, de la mobilité durable et de la sensibilisation est invité à faire connaître son initiative sur ce thème de la transition énergétique. Elle pourra être retenue pour apparaître sur la carte des initiatives exemplaires de Vendée : jesuislenergievendeenne.fr/carte-des-initiatives Plus d’informations : jesuislenergievendeenne@sydev-vendee.fr ou 02 51 45 88 00. Clip de la campagne de communication : www.youtube.com/watch?v=Q5Bg59KeRa0

Lire la suite

Tri des emballages

Tri des emballages

Depuis maintenant deux ans, tous les emballages se trient en Vendée ; une bonne chose pour faciliter le geste du tri de l’habitant, favoriser le recyclage et la valorisation de nos déchets. En raison d’emballages imbriqués, la séparation technique des emballages, à VENDEE TRI, est difficile à réaliser, malgré les équipements automatisés. L’électro-aimant capte les boîtes de conserve en acier et emporte, malheureusement, le pot de yaourt emboité dedans. Autre, exemple, le rayon infrarouge des trieurs optiques ne voit que l’emballage extérieur. Ainsi des capsules en aluminium dans des boites en carton ne sont détectées. Tous ces emballages ainsi dissimulés ne connaîtront pas le recyclage. En plus, les balles de matière conditionnées contenant des intrus seront refusées par le recycleur. Alors n’imbriquez jamais un emballage dans un autre ; autrement dit, n’emboitez pas vos emballages. Ces erreurs représentent un coût pour la collectivité, et donc pour l’usager. Elles mettent à mal le bon fonctionnement du centre de tri et celui des filières de recyclage. Pour que le tri soit une réussite jusqu’au bout de la chaîne, il est important de se rappeler qu’une fois vidés, les emballages, et seulement les emballages, sont à déposer en vrac, séparés des uns des autres, dans les sacs ou bacs jaunes. Et si vous avez besoin de gagner de la place, vous pouvez compacter, un par un, vos emballages. Pour rappeler aux Vendéens cette consigne essentielle dans le tri de leurs emballages, Trivalis lance une campagne de communication départementale. Le message « Sortez-moi d’ici, je veux une nouvelle vie ! » est celui d’un malheureux… pot de yaourt, imbriqué dans une boîte de conserve, qui n’espère qu’une chose, sortir de là pour avoir droit, lui aussi, au recyclage.

Lire la suite